Le River Café, un resto sur une péniche

Le week-end dernier, je suis allé manger au River Café, un resto sur une péniche tout près de Paris. J'avais découvert ce resto il...


Le week-end dernier, je suis allé manger au River Café, un resto sur une péniche tout près de Paris. J'avais découvert ce resto il y a deux ans, lorsque j'habitais dans les Hauts de Seine, et j'avais adoré. Ce resto est une institution depuis sa création, en 1992.


Visiter Meaux en un week-end

Meaux, vous connaissez ? Si vous êtes de région parisienne, certainement. Si ce n'est pas le cas, vous avez peut-être entendu parle...


Meaux, vous connaissez ? Si vous êtes de région parisienne, certainement. Si ce n'est pas le cas, vous avez peut-être entendu parler du Brie de Meaux. Meaux se situe en Seine-et-Marne, à 50 km de Paris, et compte environ 50 000 habitants.

L'essentiel de Palerme en une journée

Venir en Sicile sans visiter Palerme, ce serait un peu comme venir en Italie sans manger de pizza... La capitale sicilienne est inconto...


Venir en Sicile sans visiter Palerme, ce serait un peu comme venir en Italie sans manger de pizza... La capitale sicilienne est incontournable du point de vue culturel. Aujourd'hui, je vous propose d'en voir l'essentiel. En une journée, vous aurez déjà un bon aperçu de la principale ville de Sicile.

Le joli port de Sciacca

Aujourd'hui, troisième et avant-dernier article sur la Sicile ! Sciacca, vous connaissez ? Cette ville du sud-ouest de la Sicile ...




Aujourd'hui, troisième et avant-dernier article sur la Sicile ! Sciacca, vous connaissez ? Cette ville du sud-ouest de la Sicile est surtout connue pour son joli port, avec ses maisons qui se reflètent dans l'eau.

Sicile : découverte de Trapani et d'Erice

Aujourd'hui, je vous emmène à la découverte de Trapani et d'Erice, deux villes de l'ouest de la Sicile. La première est une ...


Aujourd'hui, je vous emmène à la découverte de Trapani et d'Erice, deux villes de l'ouest de la Sicile. La première est une ville portuaire située en face des îles Egades, la deuxième est un village médiéval situé sur les hauteurs de Trapani. Les deux villes peuvent se visiter le même jour.

  • Trapani et son centre historique
Cette ville portuaire de 70 000 habitants est connue pour avoir développé la production de sel. Elle est aussi située juste en face de l'archipel des îles Egades (Marettimo, Favignina et Levanzo) et nombreux sont les bateaux qui partent de Trapani pour aller faire découvrir ces îles aux touristes.

Si vous ne voulez pas aller voir les îles Egades, vous pouvez vous contenter du centre historique de Trapani, qui vaut le détour.

Il y a de nombreuses églises à visiter à Trapani, la plupart d'entre elles ferment entre midi et deux. Vous pourrez aussi apprécier ses ruelles étroites, typiques de la Sicile et du sud de l'Italie en général.






A ne pas manquer à Trapani, le palais Senatorio (ou Cavarretta). Construit au début du XVIIIe siècle, il est orné de colonnes et de deux horloges sur sa façade principale.

Plus loin, tout près de l'église Sant'Agostino, vous pourrez apercevoir la fontaine de Saturne. Saturne aurait, d'après la légende, créé la ville de Trapani. Il aurait tué son père Cronos avec une faux qui, lui échappant des mains, aurait créé la baie où s'est construite la ville de Trapani.


Trapani a aussi sa tour de l'horloge. L'horloge astronomique date du XVIe siècle.

Enfin, en bord de mer, vous tomberez sur la place du marché aux poissons.





  • Sur les hauteurs d'Erice
Erice est un village médiéval que certains comparent - un peu abusivement - au Mont Saint Michel. Il est situé à une altitude d'environ 750 m, sur le mont San Giuliano.

Depuis Trapani, Erice est accessible en téléphérique. Le trajet est impressionnant - les cabines se situent à plusieurs dizaines de mètres du sol - mais la vue est superbe !

On voit le centre-ville de Trapani, son port et ses salines, mais surtout les îles Egades au loin (Marettimo, Favignina et Levanzo). Il ne faut pas avoir le mal des transports parce que les cabines ont tendance à se balancer sous l'effet du vent ! Heureusement, le trajet ne dure qu'une dizaine de minutes et on arrive vite en haut.




Le village d'Erice et ses ruelles pavées se laissent découvrir tranquillement, entre boutiques de souvenirs, marchands de glaces et vues sur la baie de Trapani. Comme à Trapani, les églises y sont nombreuses.












Au retour, en reprenant le téléphérique, le ciel n'était plus voilé, et on voyait encore mieux le centre-ville de Trapani et ses salines, ainsi que les trois îles Egades.



Avez-vous déjà pris le téléphérique ? Ce voyage vous a-t-il plu ?


Le site archéologique de Selinunte, en Sicile

Aujourd'hui, j'inaugure une série d'articles sur le sud-ouest de la Sicile, où j'ai passé une semaine début juin. La vil...


Aujourd'hui, j'inaugure une série d'articles sur le sud-ouest de la Sicile, où j'ai passé une semaine début juin. La ville principale, Palerme, la ville de Trapani ou encore le petit port de Sciacca sont autant de choses à voir si vous séjournez dans le coin. Mais aujourd'hui, je vous parle de Selinunte : j'ai adoré ce site archéologique.

  • Un peu d'histoire



Comme un peu partout en Méditerranée, la Sicile conserve de nombreuses traces du passage des Grecs.

Les Grecs s'installent en Sicile dès le VIIe siècle avant J.C., où ils créent plusieurs comptoirs, notamment à Agrigente, Ségeste et Selinunte. Les temples visibles aujourd'hui à Selinunte datent de cette époque.

La colonie grecque de Selinunte est active pendant quatre siècles, pendant lesquels elle développe son influence commerciale et culturelle. Elle comptera jusqu'à 80 000 habitants.

Au Ve siècle avant J.C., la ville est détruite par les Carthaginois.

Le site est redécouvert par des archéologues au XIXe siècle et en partie reconstruit.













  • Selinunte aujourd'hui

  • Aujourd'hui, il ne reste que peu de choses de la Selinunte d'autrefois...

    Le site est divisé en deux parties : d'un côté, la colline orientale avec les temples E, F et G, et de l'autre, la colline occidentale, avec l'Acropole et ses temples.

    Selinunte se visite surtout pour le temple E, le seul encore debout. Les temples F et G ainsi que l'Acropole ne sont plus que des ruines, et il faut avoir de l'imagination pour se représenter comment tout cela était il y a plus de 2500 ans...

    Malgré tout, Selinunte et son temple E impressionnent : la hauteur des colonnes, leur diamètre, le tout situé au bord de la Méditerranée,... Bizarrement, ça m'a un peu fait penser à l'Egypte, même si je n'y suis jamais allé.
















    • Dans les environs

    Dans les environs du site archéologique, vous pourrez aller voir la petite ville de Marinella di Selinunte. Un petit port, des boutiques de souvenirs, des restaurants,...et aussi un distributeur automatique, ce qui est plutôt rare dans le coin.

    Etant donné que pas mal de choses se règlent en liquide en Sicile, ça peut s'avérer utile.

    Si vous cherchez des souvenirs, vous pouvez vous arrêter au bar Enoteca Siciliana (via Caboto 155, Marinella di Selinunte). C'est à la fois un bar et un magasin de souvenirs, plutôt orienté alimentaire. Vous y trouverez tout ce qu'il y a de typique en Sicile : vin de Marsala, liqueurs à base de pistache ou de citron, huile d'olive, savons,...







    Etes-vous déjà allé en Sicile ? Aimez-vous les visites culturelles ?