C'est bien connu, les voyages forment la jeunesse. Quand je suis à l'étranger, j'aime bien comparer les habitudes culturelle...

Neuf différences culturelles entre la France et les Etats-Unis

mai 03, 2020 My Travel Blog 0 Comments


C'est bien connu, les voyages forment la jeunesse. Quand je suis à l'étranger, j'aime bien comparer les habitudes culturelles du pays dans lequel je me trouve, avec celles de la France. Etant allé plusieurs fois aux Etats-Unis, j'ai remarqué, au fil du temps, quelques petites différences avec la France...

  • Parler avec des inconnus

Les Américains ont une capacité à parler avec des inconnus qui m'étonnera toujours. On parle à son voisin dans l'ascenseur, à son voisin dans la queue à la caisse du supermarché, à la banque, à la piscine,... Bref, les Américains adorent parler à leurs voisins ! C'est d'ailleurs souvent pour dire des banalités, mais ils y croient et c'est ça qui est drôle !

C'est ce qu'ils appellent le "small talk", que l'on pourrait traduire par "parler de tout et de rien". En tout cas, c'est un peu surprenant pour nous Français qui n'y sommes pas habitués, mais finalement très sympa.

Le fait de parler à des inconnus est fondamentalement lié à la mentalité américaine, très bienveillante et positive.

Imaginez si votre voisin, dans le métro parisien, se mettait à vous parler ! Vous seriez sans doute surpris.

  • Les pourboires

Pour un Français, aller pour la première fois au resto peut être un poil déconcertant. Si vous vous êtes un peu renseigné avant de partir, notamment en lisant votre guide de voyage, vous avez certainement vu que les pourboires y sont O-BLI-GA-TOIRES (si, si !).

En fait, cette pratique ne concerne que les "sit-down restaurants", c'est-à-dire les restos où l'on vous sert à table. Si vous allez au fast-food, le pourboire n'est pas obligatoire.

Ok, mais combien donner ? J'ai toujours entendu dire qu'il fallait donner entre 15 et 20 % de la note, un peu plus si vous êtes vraiment content du service.

Une différence majeure avec la France, donc, qui est aussi à relier au sens du service des Américains. Et si vous avez le malheur d'oublier de donner un pourboire, on vous le dira !!

  • Le rapport à l'argent

Puisque l'on parle d'argent, que dire du rapport qu'entretiennent les Américains avec l'argent ? Eh bien...qu'il est assez différent du nôtre.

En France, tout le monde aimerait être riche mais les riches, justement, sont ceux que l'on montre du doigt. Celui qui a une grosse voiture est montré du doigt, un peu comme s'il n'était pas autorisé à faire étalage de toute cette richesse.

Aux Etats-Unis, c'est l'inverse ! On envie celui qui circule dans une grosse voiture mais on ne le montre pas du doigt. Bien au contraire ! Il est même plutôt valorisé.

Ce rapport décomplexé à l'argent viendrait de la religion protestante. Autrefois, il fallait, pour mériter sa place au paradis, réussir sa vie présente. Et pour ce faire, quoi de mieux que de montrer que l'on a réussi professionnellement ?

  • Le format des dates

C'est peut-être la différence à laquelle je ne me ferai jamais. En France, si on écrit 08/02/2020, on parle du 8 février 2020. Logique, non ? Eh bien, pas pour un Américain. Pour lui, la date du 08/02/2020 n'évoque pas le 8 février 2020 mais le 2 août 2020 !

Ils placent le mois avant le jour. C'est perturbant pour nous Français, surtout lorsqu'il s'agit de remplir un formulaire officiel, par exemple.

Le format "middle-endian" (mm/dd/yyyy), par opposition au format "little-endian" (dd/mm/yyyy) n'est quasiment plus utilisé aujourd'hui, hormis aux Etats-Unis, au Canada, aux Philippines, à Palau et en Micronésie.

  • Le positionnement des feux tricolores

Là aussi, c'est une question d'habitude, mais qu'est-ce que c'est perturbant au début !

Si en France, le feu tricolore est situé immédiatement à votre droite au carrefour, ce n'est pas le cas aux Etats-Unis. Là-bas, le feu tricolore est situé de l'autre côté de l'intersection. Il est d'ailleurs positionné en hauteur, afin que les automobilistes le voient de loin !

L'erreur du débutant consiste à ne pas voir assez vite ce feu tricolore et à s'arrêter au milieu de l'intersection ! On s'y fait vite et on ne commet pas la même erreur deux fois :-).


  • Les doggy bags au resto

Même si les mentalités commencent à évoluer un peu sur le sujet en France, le "doggy bag", c'est-à-dire les restes du repas pris au resto et que l'on emporte à la maison, n'est pas développé comme aux Etats-Unis.

Là-bas, le doggy bag est une institution. Quoi de plus banal que de demander au restaurateur d'emporter chez soi ce que l'on n'a pas pu terminer ? En France, ça n'est pas encore rentré dans les mœurs.


  • Le sens du service

Les Américains ont le sens du service. Cela est très vrai au resto. Le serveur vous dérangera plus d'une fois pour savoir si tout se passe bien. C'est certainement pour avoir un bon pourboire, mais ça fait aussi fondamentalement partie du sens du service aux Etats-Unis.

De la même façon, si vous êtes perdu dans la rue, on vous aidera volontiers pour vous montrer votre chemin ! C'est très surprenant pour nous Français, qui ne sommes pas habitués à cela.

  • La clim et les glaçons

Il y a deux choses que vous remarquerez tout de suite si vous visitez les Etats-Unis l'été : la clim et les glaçons ! Les Américains en raffolent, de manière excessive à mon goût.

La clim, vous la retrouverez partout, et à un niveau qui vous fera vous enrhumer si vous ne faites pas attention : au fast-food, à la station service, dans le hall des hôtels, ...

Et pour ce qui est des glaçons, c'est pareil : on a tendance à vous en servir beaucoup trop. Il y a même des machines à glaçons ("ice machines") dans les hôtels ! Personnellement, je n'aime pas trop ça.

  • Les armes à feu

C'est peut-être la différence la plus criante entre nos deux pays. C'est presque un cliché de le dire : les Américains ont un rapport aux armes à feu qui est très différent du nôtre.

Lors de mon séjour là-bas l'été dernier, nous avons surtout senti cet "amour" pour les armes à feu dans le Montana et l'Idaho. Dans le Montana, il n'est pas rare de voir certains Américains faire leurs courses au supermarché avec un pistolet à la ceinture. L'arme est bien souvent dissimulée sous les vêtements. Dans le Montana toujours, les journaux gratuits sont parfois accompagnés de publicités faisant la promotion des armes à feu.

Dans l'Idaho, alors que nous assistions à un rodéo, nous avons vu un Américain avec un pistolet à la ceinture, très visible cette fois-ci.



Et vous, avez-vous noté d'autres différences culturelles entre la France et les Etats-Unis ?

0 commentaires: