Après une longue pause bloguesque, voici un nouvel article sur la France, et plus particulièrement sur le Mont Saint Michel. Il est rare que...

Escapade hivernale au Mont Saint Michel

17.2.21 My Travel Blog 1 Comments

Après une longue pause bloguesque, voici un nouvel article sur la France, et plus particulièrement sur le Mont Saint Michel. Il est rare que je parte en escapade pendant les vacances de février, mais cette année, avec la pandémie et la morosité ambiante, j'avais vraiment besoin de changer d'air. C'est donc le jour de la Saint Valentin, par une après-midi grise et un vent glacial, que je suis parti à la découverte du Mont. 

  • Le Mont Saint Michel en quelques mots

Le Mont Saint Michel, c'est sans doute le monument le plus célèbre à l'étranger après la Tour Eiffel. Hors période de coronavirus, ce sont en moyenne deux millions et demi de personnes qui se pressent pour l'admirer chaque année. Le Mont est l'un des endroits les plus visités de France.

Le Mont Saint Michel, c'est un îlot rocheux qui a été tour à tour monastère, centre culturel et spirituel de la chrétienté, lieu de pèlerinage, citadelle, prison,... Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1972. L'histoire de ce lieu a en fait débuté en 709, quand a été construit un sanctuaire en l'honneur de l'archange Saint Michel. Sa statue, d'une hauteur de 4 m, culmine à 157 m de hauteur.

Plusieurs fois par an, le Mont Saint Michel et sa baie sont aussi le théâtre de coefficients de marée exceptionnels, à tel point que le Mont redevient une île coupée du monde à cette occasion.

Enfin, le Mont Saint Michel est aussi une commune qui comptait trente habitants en 2018.


  • Que visiter ?

Que visiter au Mont Saint Michel ? Avec la pandémie de coronavirus et la fermeture des musées et des restos, je me suis demandé si le fait d'aller voir le Mont Saint Michel valait le coup.

Alors, ce qui est certain, c'est qu'il y avait beaucoup moins de monde que d'habitude ! Actuellement, le Mont recevrait quelques centaines de visiteurs par jours contre 5000 en temps normal. J'ai trouvé qu'il y avait bien assez de monde comme ça dans les ruelles étroites du rocher.

En temps normal, venir au Mont est indissociable d'une visite de l'abbaye du Mont Saint Michel située au sommet de l'îlot rocheux. Evidemment, crise sanitaire oblige, ce monument était fermé lors de ma visite.

Parmi les choses à voir au Mont, je dirais qu'il y a le restaurant La Mère Poulard, célèbre pour ses omelettes au feu de bois. Anne Boutiaut, surnommée la "mère Poulard" (1851-1931) était en effet une cuisinière renommée pour son auberge et ses omelettes. A 32 € l'omelette, j'espère qu'elle vaut le coup ! Vous ne pourrez pas rater ce resto, situé à l'entrée du Mont, sur la gauche.

Le Mont possède aussi son bureau de poste, qui ravira les philatélistes.

En poursuivant votre balade dans les ruelles étroites, vous pourrez aussi admirer les enseignes en fer forgé des hôtels, restaurants et boutiques du Mont Saint Michel. 

Enfin, visiter le Mont, c'est aussi profiter de ses remparts et des superbes points de vue qu'ils offrent sur la baie.

Malgré le contexte, j'ai trouvé que cette escapade valait le coup.













  • Le Mont Saint Michel en pratique

Le Mont Saint Michel est situé dans le département de la Manche, dans la région Normandie, à 3h30 de route de Paris, 1h30 de Caen, ou encore 1h de Rennes.

Le plus simple pour visiter le Mont, c'est de loger non loin de cette attraction. Dans la région, nombreux sont les campings, hôtels et autres chambres d'hôtes : vous aurez l'embarras du choix. J'ai choisi de séjourner à Pontorson, une commune distante de 10 km du Mont.

Depuis 2014 et l'inauguration du pont-passerelle, vous ne pouvez plus approcher du Mont en voiture. Il faudra vous garer quelques kilomètres plus loin sur l'un des parkings prévus à cet effet, et emprunter une navette.

La navette est gratuite, mais le parking est bien payant. Pour une après-midi, nous avons payé 9.80 € de parking.

1 commentaire:

  1. C'est une très jolie idée d'escapade en France, merci pour ton partage.

    RépondreSupprimer