Avant de préparer mes vacances à Rhodes, je n'avais jamais entendu parler de l'île de Symi. C'est en commençant à suivre sur...

Symi, un bijou posé sur la Méditerranée

septembre 16, 2018 My Travel Blog 8 Comments


Avant de préparer mes vacances à Rhodes, je n'avais jamais entendu parler de l'île de Symi. C'est en commençant à suivre sur Instagram des comptes liés à Rhodes que je m'y suis intéressé. Cette petite île est accessible en bateau et peut se visiter à la journée.

  • Un peu d'histoire...

Symi, tout comme Rhodes, appartient à l'archipel du Dodécanèse, un ensemble de 160 îles situé à l'extrême est de la Grèce, juste en face de la Turquie.

Symi, c'est une île montagneuse avec des falaises plongeant dans la mer, de nombreuses criques protégées aux eaux cristallines, mais c'est surtout un petit port aux allures de carte postale, le port de Gialos.

Ce port se caractérise par la présence de nombreuses villas néoclassiques à deux étages, érigées au XIXe, à l'époque de l'âge d'or de l'île. Cette architecture particulière est typique de cette partie du Dodécanèse.

A compter de 1373, date de sa conquête par les chevaliers de l'ordre de Saint Jean de Jérusalem, Symi connaît une longue période de prospérité basée sur le commerce.

L'île connaît même un âge d'or au XIXe, en témoignent ses villas néoclassiques, occupées alors par des commerçants, pêcheurs ou armateurs. Au XXe, Symi est occupée et même annexée par l'Italie de Mussolini (en 1923), avant d'être rattachée à la Grèce en 1948.

Cette petite île de 58 km² compte 2600 habitants l'hiver et vit aujourd'hui du tourisme.








  • Symi aujourd'hui

Aujourd'hui, l'île est principalement dévolue au tourisme. Il n'y a qu'à voir le type de commerces présents sur le port : ce sont exclusivement des bars, restos, magasins de souvenirs et de vêtements.

En choisissant de passer une demi-journée sur l’île, nous n'avons pas pu explorer autre chose que le port... La chaleur aussi, écrasante ce jour-là, limitait les déplacements des touristes aux différents bars permettant de se rafraîchir ;-).

C'est un petit peu le regret que j'ai : les horaires du bateau ne nous ont pas permis de nous aventurer au-delà du port. Si vous avez du temps, je vous conseillerais de rester une ou deux nuits sur l'île, il y a quelques hôtels.

Le monastère de Panormitis semble réputé, tout comme les plages de Symi, dont certaines ne sont accessibles qu'en bateau.















  • Infos pratiques

Il faut entre 50 min et 1h30 de bateau pour rejoindre Symi depuis Rhodes (tout dépend de la taille du bateau).

Nous avons voyagé avec la compagnie Dodekanisos Seaways, et avons mis 50 min à l'aller et 1h30 au retour. Je ne trouve rien à redire sur cette compagnie : les bateaux étaient confortables, le trajet agréable.

Les billets sont vendus sur le port de Mandraki, à Rhodes : chaque compagnie a son petit comptoir. Pour Symi, on nous a demandé 20 € par personne aller-retour, le trajet étant gratuit pour notre fils de trois ans.


Que pensez-vous de cette île ? Les photos vous donnent-elles envie d'y aller ?

8 commentaires:

  1. Cet endroit a l'air superbe, je ne connaissais pas du tout cette ile! Merci beaucoup pour la decouverte! Bonne journée^^

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,
    Une fois de plus un bon article sur une ile que je ne connaissais pas non plus, superbe photo également.
    Belle journée et excellente semaine à toi.
    Rohnny
    www.joggingtime.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Rohnny ! Merci, ça fait plaisir. Bonne semaine également.

      Supprimer
  3. De superbes photos, cette île est décidément magnifique !

    RépondreSupprimer
  4. Waouh :) Non seulement c'est très joli mais c'est aussi bien entretenu, typique et ça donne envie de retourner en vacances ! Dommage que ce ne soit "que" des destinations de vacances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Reporter On The Road ! Oui, cette île est très jolie !

      Supprimer